· 

Aligner le corps, les émotions et le mental

Nous sommes comme des poupées russes, à l’intérieur de nous résident différents aspects, les plus connus : aspect physique, aspect émotionnel et aspect mental. Parfois l’un domine sur l’autre, c’est la bagarre entre le mental qui veut raisonner et ne pas laisser les émotions s’exprimer. Ou bien encore c’est le corps qui va s’exprimer avec tout son cortège de symptômes car nous ne sommes pas à l’écoute de ses besoins.

Les poupées sont éparpillées et il est très difficile de trouver une stabilité amenant la paix. Ce ne sont plus les poupées russes mais les montagnes russes ;-)
Et si nous faisions amis avec toutes ces parties de nous ?

Dans l’instant présent, simplement accueillir sans vouloir changer, juste être à l’écoute de la réalité. Alors dans cet espace d’écoute, il n’y a plus de lutte et nous sortons de tout jugement.

C’est cet état d’acceptation total, sans condition, qui est la clé pour la liberté et la transformation. L’amour recherché, le plus souvent à l’extérieur, se dévoile alors au travers de notre propre écoute bienveillante.

Nos états changent continuellement, qu’ils soient bons ou moins agréables, notre plus grande souffrance vient du fait que nous luttons continuellement en refusant ce qui nous est proposé dans l’instant. Et même entretenir un esprit positif peut devenir fatiguant à la longue, s’il vient d’un conditionnement, d’une pratique ou d’une croyance.
En revanche si je me donne de droit, en conscience, d’aimer chaque aspect de moi-même sans vouloir le changer, c’est à ce moment-là que la métamorphose peut opérer.

J'accepte que mon mental veuille tout contrôler, j'accepte d'avoir des envies de chocolat, j'accepte d'avoir des douleurs qui s'expriment dans mon corps.... Je me donne le droit d'accueillir tous ses aspects sans jugement, je les aime, j'aime mon mental, mon corps et mes émotions et les remercie du travail qu'ils ont fait jusqu'à aujourd’hui et je suis là pour leurs offrir mon écoute et mon soutien. C'est assez magique, parfois l'envie de contrôler disparait, idem pour les envies de gourmandises et même pour les douleurs qui s'estompent dans le temps.

C’est comme si vous étiez dans une cour de récré, ça crie, ça rit, ça pleure et ça part dans tous les sens, à un moment donné la sonnerie retentit et un professeur bienveillant demande à tout le monde de se mettre en rang, chacun à sa place pour avancer dans la classe.
Et bien, vous êtes ce professeur bienveillant qui prend le temps d’être à l’écoute de chaque élève de sa classe pour faire en sorte que chacun puisse être entendu dans ses besoins et puisse apprendre en sécurité.
Et même si vous avez de mauvais souvenir de l’école vous pouvez toujours transposer cette métaphore en imaginant un capitaine à bord de son navire, il devra être aussi à l’écoute de son équipage pour que le bateau arrive à bon port.

Quand nous avons bien aligné corps, émotion et mental,  le chemin devient plus facile et la météo plus clémente, il paraîtrait même que nous avons de meilleure note.

 

Besoin de vous réaligner ?

Découvrez les week-ends zen ou les séjours arc-en-ciel


Écrire commentaire

Commentaires: 0